Call Us:

1800-6666-8888

Email Us:

[email protected]

Opening Time:

08:00 - 18:00

Category: Classic Rock

8 Comments

  1. Que chez ces gens-là On n´vit pas, Monsieur On n´vit pas, on triche. Et puis, il y a les autres La mère qui ne dit rien Ou bien quoi que ce soit Et du soir au matin Sous sa belle face d'apôtre Et dans son cadre en bois Y a la moustache du père Qui est mort d´une glissade Et qui r´garde son troupeau manger la soupe froide Et ça fait des.
  2. Que chez ces gens-là On n’vit pas, Monsieur On n’vit pas, on triche Et puis, il y a les autres La mère qui ne dit rien Ou bien n’importe quoi Et du soir au matin Sous sa belle gueule d’apôtre Et dans son cadre en bois Y a la moustache du père Qui est mort d’une glissade Et qui r’garde son troupeau Bouffer la soupe froide.
  3. Que chez ces gens-là That with those folk there OR That among those folk there Que = [that] chez = [with (as in 'at the place of' or 'among') ] ces = [these/those] NOTE: it is the là at the end which determines that ces means 'those' instead of 'these.' ~~ces gens-là [those people there].
  4. Ces gens-là est une chanson écrite et interprétée par Jacques Brel, produite par Barclay et publiée en par les éditions Pouchenel de Bruxelles, dont le thème est le désespoir d'un amour impossible. C'est une chanson très sombre sous forme d'invective, au texte corrosif, dont la musique est un trois temps lent à thème répétitif.
  5. Ces gens-là, Bordeaux (Bordeaux, France). likes. Agence de communication orientée tourisme et gastronomie basée à Bordeaux. Par Adrien Grant Smith Followers:
  6. Ces gens-là. D'abord il y a l'aîné Lui qui est comme un melon Lui qui a un gros nez Lui qui sait plus son nom Monsieur tellement qu'il boit Ou tellement qu'il a bu Qui fait rien de ses dix doigts Mais lui qui n'en peut plus Lui qui est complètement cuit Et qui se prend pour le roi. Qui se saoule toutes les nuits Avec du mauvais vin Mais qu'on retrouve matin Dans l'église qui roupille.
  7. «Ces gens-là sont des immigrants illégaux.» «Ces gens-là sont de faux réfugiés qui prennent la place de vrais réfugiés.» «Ces gens-là ont bafoué nos lois en passant par le chemin Roxham.» Chaque fois qu’il est question de demandeurs d’asile dans cette chronique, ce genre de commentaires surgissent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *